Nos prestations

Coaching individuel :
150 € TTC la séance de 1h30 pour les particuliers.
250 € HT la séance de 1h30 pour les professionnels (indépendants…).
350 € HT la séance de 1h30 pour les entreprises, les collectivités…

Formation-Atelier :
à partir de 1050 € HT la journée.

Facilitation de réunions en intelligence collective :
à partir de 1350 € HT la journée.

 

Pour chaque prestation, nous établissons un devis préalable.

Prenez contact avec nous par email annepierre(at)ressourcesheureuses.fr ou par téléphone 06 29 59 51 48.

Nous répondrons précisément à votre demande.

Tarif Gagnant-Gagnant

Nous croyons à la valeur humaine de nos interventions. ET nous avons à cœur de les rendre accessibles. Le prix juste nous permet d’agir dans les conditions optimales, pour vous et pour nous. Parlons-en.

Certaines formations sont proposées en participation conscience : vous donnez un montant libre (non tarifé) en conscience de ce que vous estimez avoir reçu, et en tenant compte des investissements dont vous avez bénéficié (investissement en temps de préparation, d’animation et d’organisation de la part de la formatrice, investissement financier pour la location de la salle…). L’intention est d’ouvrir les formations au plus grand nombre et d’inviter chacun à se responsabiliser (un chemin vers sa liberté). Merci aux facilitateurs de l’Université du Nous qui m’ont inspiré cette pratique.

Conditions de financement

. Particuliers / Indépendants : nous vous invitons à vous rapprocher de votre OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé) ou de votre Direction des Ressources Humaines.
. DRH et OPCA : formation non soumise à TVA (convention de formation / numéro de formateur)

Après plusieurs semaines de travail collaboratif, nous avons eu la joie d’obtenir le label CERTIF’ OCCITANIE pour Crealead. Cela permet le financement des formations par les OPCA (organismes paritaires collecteurs agrées).

Nous savons combien ces financements soutiennent l’accès de nos formations à un certain nombre de stagiaires et nous nous en réjouissons.
Nous vous invitions à nous contacter pour plus d´informations sur ces dispositifs.

label-certif-occitanie
capture-decran-2017-01-04-a-22-13-25

Petite histoire du prix juste

« Il était une fois un homme riche qui possédait un magnifique bateau à vapeur. Mais comme cela arrive avec ce qui est onéreux, il tombait souvent en panne. Un jour, après un voyage particulièrement difficile dans un pays étranger, le moteur lâcha et personne ne put le remettre en route. Un par un, tous les mécaniciens et les ingénieurs du pays furent sommés d’essayer de réparer le moteur, et les uns après les autres, ils échouèrent.

Finalement, l’homme riche entendit parler d’un vieux batelier avisé, qui pourrait peut-être l’aider mais qui se faisait payer très cher. L’homme riche accepta sur-le-champ. Bientôt arriva un vieil homme qui semblait réparer des bateaux depuis cent ans. Il portait un grand sac à outils et se mit immédiatement au travail. Il examina très attentivement l’important réseau de tuyaux qui menaient et partaient du moteur, plaçant de temps en temps sa main sur ces derniers pour tester la chaleur.

Finalement, le vieil homme sortit un petit marteau de son sac. Il frappa doucement contre un tuyau. Instantanément, le bruit de la vapeur courant dans les tuyaux se fit entendre, le moteur fit une embardée et démarra, alors que le batelier rangeait précieusement son marteau.

Lorsque l’homme riche demanda au batelier combien il lui devait, il répondit : « 10 000 $ » – ce qui était en effet une somme importante. « – Quoi ? s’exclama le riche propriétaire, outré. Mais vous n’avez quasiment rien fait ! Justifiez vos honoraires ou je vous fais mettre en prison ! »

Le vieux batelier se mit à griffonner quelque chose sur un morceau de papier déchiré qu’il avait tiré de sa poche. L’homme riche sourit en le lisant et s’excusa auprès du batelier pour son comportement grossier. Voici ce qui était écrit : Pour frapper avec le marteau = 1 $ ; Pour savoir où frapper = 9 999 $. »

Extrait de Changer de vie en 7 jours, Paul McKenna, Marabout, 2011 (p145)